Mars-ELLE : Itinéraire d’une créatrice engagée

La créatrice des tissus bio Mars-ELLE

Mon père m’a toujours dit : « L’école d’ingénieur, ça mène à tout ! ». Je suis obligée d’avouer aujourd’hui qu’il n’avait pas complètement tort. La preuve avec Rebacca, la créatrice de Mars-ELLE que j’ai rencontrée il y a quelques semaines au cours d’une formation en marketing digital (incroyable mais vrai…). Outre nos parcours similaires, nous avons découvert que nous partageons la même addiction pour la couture et les tissus.

Une passion qui a poussé Rebecca à créer sa propre marque textile bio et éthique à destination des couturiers et couturières amateurs. Des étoiles plein la tête mais les pieds sur Terre, Rebecca est une fille engagée et perfectionniste. Depuis la conception des motifs jusqu’à la sélection des fournisseurs, chez Mars-ELLE la créativité va de pair avec la traçabilité et la qualité.

Mais tout ça, c’est encore elle qui en parle le mieux ! Je vous laisse donc découvrir son interview dans laquelle elle partage sa passion pour les belles matières et les coulisses de son travail de créatrice et designer textile.

Quand et comment a débuté ta passion pour la couture ?

Je fais de la couture depuis environ cinq ans. Je m’y suis mise assez tardivement. Mais je suis tombée dans la marmite : j’ai presque instantanément arrêté d’acheter des vêtements pour recréer entièrement ma garde-robe.

La couture a immédiatement occupé une place importante dans ma vie. Elle a rempli des dimensions que j’avais délaissées depuis trop longtemps : la création, la réalisation manuelle, l’amour des couleurs et des matières.

Au début, les finitions n’étaient pas au top, les ajustements pas toujours incroyables et les choix de tissus pas toujours judicieux. Mais j’étais tellement heureuse de porter mes réalisations que ça ne comptait pas beaucoup. La couture a immédiatement occupé une place importante dans ma vie. Elle a rempli des dimensions que j’avais délaissées depuis trop longtemps : la création, la réalisation manuelle, l’amour des couleurs et des matières.

Depuis je me suis bien améliorée… Même si aucune de mes réalisations n’est encore parfaite à mes yeux. J’ai changé, la couture m’a rendue perfectionniste !

Comment est née ta marque Mars-ELLE ?

Je suis une passionnée de matières, de textures et de couleurs. Il y a 4 ans, j’ai complété ma formation d’ingénieure énergéticienne par un cours d’ingénierie textile (les machines, la technique, etc.). Je rêvais de rentrer dans ce monde en utilisant mon diplôme.

Avant même d’avoir touché une machine à coudre j’achetais déjà du tissu pour le pur plaisir de sentir l’étoffe, de m’approprier ses couleurs ou de m’imprégner de son histoire

Mais changer de technologie n’allait pas changer drastiquement mon travail : le produit final n’a rien à voir avec l’énergie mais le métier reste celui d’ingénieur. J’avais plutôt besoin de créativité, d’indépendance, de me faire peur, me tester et surtout vibrer pour mon travail au quotidien.

Le textile m’a toujours charmée et avant même d’avoir touché une machine à coudre j’achetais déjà du tissu pour le pur plaisir de sentir l’étoffe, de m’approprier ses couleurs ou de m’imprégner de son histoire.

L’idée d’une marque textile bio et éthique est donc apparue très tranquillement. Elle a mûri lentement mais sûrement.

Peux-tu nous décrire comment se passe la création d’un tissu Mars-ELLE, depuis l’idée jusqu’à la sortie de la collection ?

La première étape c’est déjà un choix : le choix du tissu. Chaque collection est produite sur un tissu en particulier (la première collection était sur du jersey de coton). Et choisir ce n’est pas toujours simple. Choisir c’est renoncer ; c’est comme demander à un enfant de ne mettre qu’UN seul et unique cadeau sur sa liste de Noël.

Une fois cette étape passée, il faut identifier les fournisseurs possibles, ceux qui répondent au cahier des charges (bio, éthique, européen, petite quantité), à prix doux. Autant vous dire, je n’ai pas besoin de tous mes doigts pour les compter.

En parallèle, je crée les motifs de la collection. C’est une étape que j’adore. Je crée mon petit univers personnel de rêves qui m’inspirent et me portent. De cet univers je vais extraire certains éléments pour les travailler en motifs. Là encore il faut choisir : le graphisme, les couleurs, les arrangements, les associations, pour que tout ensemble devienne un joli motif. Cette étape demande beaucoup de concentration et d’implication personnelle.

Inspirations de Mars-ELLE - de la nature au tissu

Une fois le fournisseur sélectionné et les motifs validés, on est fin prêt pour la production. Commence alors une phase de discussion, de clarification, d’échange, d’échantillons avec le fournisseur. Cette phase est très longue mais c’est la mise au point du produit, c’est primordial.

Finalement, les tissus sont livrés et rangés dans mon atelier, prêts pour la vente !

Pourquoi avoir choisi une filière bio ? Où sont fabriqués les tissus Mars-ELLE ?

Etant passionnée de textile, j’ai cherché à comprendre d’où venaient les tissus et les vêtements. Comment ils étaient produits, par qui et dans quelles conditions. Et le résultat est sans appel : l’industrie textile est la troisième industrie la plus polluante de la planète. Gloups ! Le glamour de ma passion pour le textile en a pris un fameux coup. Sauf en considérant une filière bio et éthique, si elle existe…

Bien sûr, ça ne facilite pas la tâche, ni pour le positionnement du prix, ni pour la recherche de fournisseurs. Mais je ne veux faire aucune concession sur l’aspect « durable » de mes tissus.

Je ne vais pas sauver le monde avec mes quelques centaines de mètres de tissu, c’est certain – et c’est dommage aussi 😉

Il était également important pour moi de faire fabriquer dans des usines européennes. Pas parce que la qualité est nécessairement meilleure ; il existe des textiles de ouf produits partout dans le monde. Mais pour encourager une industrie textile européenne qui a été décimée par la crise et la mondialisation.

Je ne vais pas sauver le monde avec mes quelques centaines de mètres de tissu, c’est certain (et c’est dommage aussi ;-)) Mais il faut s’appliquer à soi-même les contraintes de ce qu’on reproche aux autres et en particulier aux grosses entreprises de la Fast-Fashion. A défaut, on peut de suite retirer les mots « valeur » et « principe » de notre dictionnaire personnel !

Pourquoi as-tu choisi le jersey pour ta première collection ?

Je couds beaucoup de jersey, surtout l’été. Mais j’ai surtout beaucoup de mal à trouver du jersey à motif. J’adooooore les motifs. Du coup j’ai voulu créer le jersey que j’aimerais coudre et porter.

La première collection de Mars-ELLE est donc en jersey 100% coton. Mais chaque nouvelle collection sera différente : motifs, tissages, grammages, finitions. La dimension « durable » reste au centre de mon projet : fibres bio, recyclées, mélanges,… J’ai vraiment envie de me faire plaisir, d’explorer les matières et les qualités, dans un environnement qui respecte la Terre et les Hommes.

Quelles sont les autres marques de tissus qui t’inspirent ?

C’est très éclectique ! Les trois marques de tissus qui me viennent spontanément à l’esprit :

  • Liberty : je trouve les motifs incroyables. Bien sûr on connait très bien les grands classiques avec ce petit côté « vieille Angleterre ». Mais je craque complètement pour les motifs plus modernes. Et pour ne rien gâcher, ce tissu est une merveille de souplesse et de finesse.
  • Les Trouvailles d’Amandine : j’admire son travail et les valeurs qu’elle véhicule avec sa marque qui est en plein essor. Elle fait indéniablement partie des personnes qui portent le questionnement environnemental dans notre petite communauté de couturières, et c’est extrêmement précieux.
  • Les Wax de Woodin. Peu sont initiées, je sais. Mais celles qui les ont vus ont toutes succombé, c’est une certitude ! Ces Wax, dessinés en Côte d’Ivoire, ont des motifs incroyables, inspirés des motifs du Wax traditionnel, avec un twist pop et moderne qui me fait totalement craquer.

Les coups de cœur de Mars-ELLE (de gauche à droite) : Liberty | Les Trouvailles d’Amandine | Woodin

3 sites ou blogs couture que tu aimes suivre ?

  • J’aime beaucoup le blog de Couture & Clo’s. Il est super agréable à lire, les photos sont soignées. Mais ce qui en fait un blog fondamental dans la communauté couture c’est son honnêteté, sa transparence et son plaisir de la couture et du partage ; sans parler de son incroyable talent pour dire les choses super sereinement. Bref gogo Clo !!!
  • Les couturages de Jul’s est un blog que je suis depuis mes débuts en couture. Elle décrit ses choix et ses envies couture, ce qui va, ne va pas et pourquoi. J’aime bien son style écrit et vestimentaire.
  • Et bien sûr Threads and Needles qui m’a fait découvrir quantité de super- blogs et d’incroyables couturières. Un vrai support inspiration, mais aussi une aide appréciable pour le débogage de galères couture.

C’est grâce au partage dans la blogosphère couture que j’ai appris à coudre. Je continue à lire ces blogs et plateformes axés sur le partage. De la débutante à la chevronnée, on peut s’enrichir de toutes les expériences de couture, pour la technique, mais aussi la créativité et l’inspiration !

Qu’est-ce qui t’a plu chez Louise Mag et donné envie d’accepter cette interview ?

LOUISE est un webzine couture super qualitatif malgré son jeune âge. J’adore l’univers et les photos. J’ai découvert les patrons et les coupons de Couturette et son approche très chouette sur la féminité grâce à LOUISE Magazine. Merci pour ça ! Et puis, LOUISE Mag transpire le partage de la couture passion. Cette approche bienveillante et positive est le ciment de notre communauté couture !

Par ailleurs, j’ai un parcours professionnel assez similaire à celui de Julie (la fondatrice du magazine). Mais ce n’est pas la cohérence du parcours professionnel qui est importante ; c’est la passion et le plaisir. Et là pas de doute, Julie est une mordue. Elle produit du contenu de qualité incroyable ; c’est définitivement une personne à suivre !

// Pour en savoir plus sur Mars-ELLE :
Sa e-boutique : www.mars-elle.com/shop
Son blog : www.mars-elle.com/blog
Sa Page facebook : @Mars-ELLE tissu biologique
Son compte Instagram : @mars_elle_fabrics

// Crédits photos
Photos de une et dans le corps de l’article : ©Mars-ELLE

Un très grand merci à Rebecca de s’être livrée au jeu de l’interview. L’univers de la couture est peuplé de belles personnes et de jolies histoires ; c’est à chaque fois un immense plaisir de les découvrir et de les partager avec vous. Je vous donne RDV très vite pour de nouvelles rencontres !

Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque semaine les dernières actus, nouveautés et inspirations couture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.