La saison des mariages #2 : La robe de mariée

Coudre sa robe de mariée - LOUISE Magazine

Nombreux sont les rituels autour de la robe de mariée. Porter quelque chose de bleu, quelque chose de vieux, quelque chose d’emprunté. Jeter son bouquet pour désigner la future promise au mariage. Interdiction pour la moitié de la belle de voir la robe avant le jour J.

Autant de superstitions pour rassurer la future épouse et lui promettre qu’elle va couler de longs jours heureux avec l’élue(e) de son cœur. Mais si ces traditions nous sont familières, chez LOUISE Magazine on est curieuses et on a eu envie de faire un petit voyage dans le temps, doublé d’un petit tour du monde pour découvrir les secrets de l’inégalable robe de mariée. Avec bien entendu, de jolies inspirations couture et une sélection de patrons pour coudre sa propre robe de mariée

La belle robe blanche ?

Si aujourd’hui les créateurs de robes de mariées et leurs clientes osent la couleur, le blanc reste en majorité la couleur de référence pour la cérémonie. Un choix qui relève aujourd’hui de la tradition, mais que symbolise-t-il ? Et depuis quand ?

Le blanc pour le mariage est présent dès l’Antiquité romaine. En effet,  la veille du mariage, la femme doit porter une tunique blanche avec un nœud en guise de ceinture de « chasteté » (seul le mari peut défaire le nœud au moment de la nuit de noces). Le jour du mariage, elle porte sur sa tunique, un long manteau couleur jaune safran et une couronne de fleurs d’oranger dans les cheveux. Pas vraiment de grande robe blanche donc.

Idem chez les Gaulois, ce peuple maîtrisant parfaitement les techniques de teinture, la femme porte pour son mariage une tunique en lin longue et colorée.

Petit saut dans le temps et direction le Moyen-âge où il n’y a pas de couleur imposée. Pour le jour des noces, la femme choisit sa plus belle robe (et entre nous, à voir les robes médiévales, quand on connaît le temps que prend le patronage, la couture à la main et le prix des étoffes, on comprend !).

Ceci dit, chez les nobles, le rouge, symbole d’amour, était la couleur de prédilection.

Il faut dire qu’à cette époque-là, le blanc était associé au deuil. Mais quand la mariée choisissait tout de même le blanc, comme l’a fait Marie Stuart (la rebelle), c’était richement orné et rehaussé de broderies or.

Sous l’Empire, le blanc s’impose pour des robes à la coupe éponyme. Mais c’est le mariage de la Reine Victoria avec le Prince Albert de Saxe en 1840, qui enclenche la tradition, une tradition soutenue par l’Église qui y voit un symbole de pureté et de virginité

Aujourd’hui, si elle a quelques concurrentes, la robe de mariée blanche perdure et se pare de dentelle, de perles de broderies et de rubans colorés. Classique, elle se réinvente pourtant à l’infini en variant les coupes, la forme, le tombé.

Mariées du monde

Inde : Sari rouge et bijoux

On commence avec l’Inde où les traditions hindoues sont très fortes avec des festivités pouvant durer jusqu’à 12 jours ! On vous laisse imaginer le nombre de tenues…  Le jour du mariage, les femmes portent un sari rouge vermillon, dont la couleur symbolise la fête. Richement décoré, il est souvent brodé de dorures.

Les bijoux font partie intégrante de la tenue et représentent de manière visible, la dot de la future mariée. Les femmes indiennes ont le nez percé et portent un anneau relié jusqu’aux cheveux par une chaîne. Bijou de mariage par excellence, le tilki se porte dans le cuir de chevelu et se termine par un pendentif sur le front. La mariée porte également deux autres types de bijoux qui lui sont traditionnellement réservés : un collier aux perles noires et des chaînes de cheville.

Chine, Mongolie et Vietnam : la mariée en rouge

En Chine, l’occidentalisation a tendance à prendre le pas sur la tradition mais les chinois y restent cependant attachés. Le rouge est de rigueur en ce qu’il symbolise le bonheur et la longévité.

La tenue de la mariée est composée de 2 éléments : une jupe longue taille haute qui arrive sous la poitrine et une sorte de cache-cœur, avec des manches très évasés.

La mariée porte également une coiffure, sur un chignon, avec des épingles ornées de pierres semi-précieuses.

Du rouge aussi pour les mariées de Mongolie et du Vietnam qui portent des tuniques sur des pantalons en soie. En Mongolie un imposant voile rouge recouvre entièrement le visage de la promise tandis qu’au Vietnam un chapeau en forme de couronne encadre le visage.

Japon : Kimono et coiffe blanche

Au Japon, dans la tradition shinto, la femme porte plusieurs kimonos blancs superposés. Le blanc symbolise à la fois la pureté et la souplesse de caractère, pour s’intégrer à la famille de son époux.

La pièce maîtresse de l’habit traditionnel reste la coiffe de la mariée, le tsuno-kakushi (cache-orgueil) symbolisant la volonté de la promise de ne pas se montrer jalouse.

Mariée au japon : kimono et coiffe blanche

Les mariées en Afrique

Après l’Asie, un zoom sur quelques traditions africaines s’impose.

Les mariées masaï portent des vêtements brodés de perles de verre et des parures de bijoux très imposantes comme de lourds disques de perles colorées en guise de colliers, des boucles d’oreilles très volumineuses et sur leurs cheveux quasiment rasés, elles portent une coiffe en perles.

Au Sénégal et bien d’autres pays d’Afrique on opte plutôt pour le boubou, un vêtement traditionnel unisexe qui peut se décliner de mille façons et permet à la femme et l’homme d’être assortis. Certaines mariées arborent aujourd’hui des robes aux coupes « occidentales » mise en valeur dans de tissus très colorés.

mariée au Maghreb
Maghreb : 1 mariage, 7 tenues

Au Maghreb, la tradition veut qu’une mariée change jusqu’à 7 fois et que les parures de bijoux soient complètes, avec diadème, boucles d’oreilles, collier et bracelet.

La robe traditionnelle est le caftan, une longue robe cintrée avec des manches évasées. Le karakou est une tenue de 2 pièces : un sarouel et une veste richement brodée. Le melhfa est est une accumulation de robes très amples sur le corps. La kessoua est une tenue typique de Tunisie, composée de 2 éléments : la fouta, la jupe large et longue très volumineuse et la blouza, qui est un bustier court qui laisse apparaître le ventre ont pour point commun d’être taillées dans des étoffes précieuses et rehaussées de très nombreuses broderies or.

Ailleurs dans le monde

En Europe et en Amérique ou encore sous les tropiques, les traditions montrent que la tenue de la mariée doit toujours être exceptionnelle avec un clin d’œil aux traditions que ce soit avec des touches de madras pour les Antilles, des rubans aux couleurs vives au Mexique, les coiffes démesurées agrémentées de perles et de fleurs blanches en Indonésie ou le tifaifai en Polynésie qui est une sorte de patchwork à la polynésienne demande un grand-savoir, pour la réalisation de de dessins complexes.

Pour en savoir plus, le dossier qui nous a servi de base documentaire, très complet et richement illustré est à retrouver sur www.instantprecieux.fr. Passionnant !

Vous pouvez aussi vous (re)plonger dans les défilés de créateurs que cette pièce inspire sans limites – pour le meilleur et pour le pire…

https://www.cosmopolitan.fr/,les-plus-belles-robes-de-mariee-des-defiles-printemps-ete-2016,1959885.asp
Robes de mariées de la fashion week – Printemps-été 2019 (de gauche à droite : Michael Kors, Caroline Herrera, Oscar de la Renta)

Mais puisque c’est ici la couture qui nous intéresse, passons à la pratique ! Que vous optiez pour du rouge, du brodé, du traditionnel, du cosmopolite ou du moderne, à vos aiguilles ! On vous a préparé une sélection de patrons pour créer vous-même votre robe de mariée.

Sélection de patrons pour une robe de mariée

Robe Elisabeth – Le Laboratoire Familial

Elisabeth est une robe asymétrique qui dévoile une jolie paire de gambettes tout en gardant le côté princesse.

Patron Elisabeth

patron robe mariage asymetrique Elisabeth - Le Laboratoire Familial

Robe Edith – Le Laboratoire Familial

Edith est une robe courte à la coupe classe et classique à twister avec des manches en dentelle.

Patron Edith

  • Marque : Le Laboratoire Familial
  • Niveau de couture : Expert
  • Tailles : du 36 au 46
  • Format : Pochette
  • Prix :  25 €
  • #robeedith
Patron robe de mariée courte Edith - Le Laboratoire Familial

Robe Lolita – Make My Lemonade

robe mariée Lolita - patron Wear My Lemonade

Lolita est une robe courte à la jupe cercle pour un beau volume et aux épaules dénudées, pourquoi pas à rehausser de gros nœuds pour un look un brin rétro et sophistiqué.

Pour la petite histoire, Lisa Gachet a conçu cette robe à l’occasion de son mariage. Comme elle a célébré 3 fois son mariage, 3 jours différents, elle a imaginé 3 déclinaisons de la même robe. Franchement, le résultat est génial :

Mariage Lisa Gachet - robe Lolita Make My Lemonade
Crédit photo : Say Cheers

Robe personnalisée – Charlotte Auzou

Patron robe de mariée personnalisable - Charlotte Auzou

Le concept Charlotte Auzou est idéal pour composer vous-même LA robe de vos rêves pour l’occasion. Dos nu, manches 3/4 ou mancherons, jupe droite ou évasée, courte ou longue, à vous de choisir ce qui mettra le plus en valeur votre silhouette.

couture robe de mariée - patron à personnaliser Atelier Charlotte Auzou

Coudre votre robe de mariée avec Camille de Saint-Léger – Cours Artesane (avec patron inclus)

coudre sa robe de mariée avec artesane - cours en ligne avec patron

Pour vous guider dans votre projet de robe de mariée, Artesane a imaginé un cours complet mené de main de maître par la professionnelle Camille de Saint-Léger. Le cours comprend un patron de robe du 36 au 48 avec 5 versions possibles.

Sur le journal d’Artesane, un article « comment coudre votre robe de mariée » détaille les différentes étapes (croquis, choix du tissu, toiles, finitions). On vous conseille vivement de le lire !

 

Une alternative à la robe de mariée : Victoire, la combinaison du Laboratoire Familial

Victoire, une combi pour jouer la carte de la modernité tout en élégance, en associant les matières.

Patron Victoire

  • Marque : Le Laboratoire Familial
  • Niveau de couture : Expert
  • Tailles : du 36 au 46
  • Format : Pochette
  • Prix :  25 €
  • #patronvictoire

Choisir le tissu de votre robe de mariée

En ce qui concerne les tissus, si vous visez une qualité haut de gamme, un conseil juste et pertinent donné par des professionnels expérimentés, Stragier est vraiment la référence.

Vous trouverez sur leur site des dossiers complets pour vous accompagner et vous aider dans votre projet. Des nuances de blanc aux types de dentelles en passant par le tombé de chaque étoffe, tout est expliqué ici : https://www.stragier.com/fr/boutique/mariee

Stragier propose également un questionnaire (tout en bas de la page) pour vous guider au mieux dans vos choix ainsi que la possibilité de commander des échantillons.

Une jolie sélection est également disponible aux coupons de Saint-Pierre, des coupons de 3 mètres de belle qualité et pour tous les budgets. Coup de cœur pour les guipures festonnées que l’on imagine border un dos nu (et en plus on échappe à l’ourlet).

Dans les temps anciens, la coutume voulait que chacun des invités puisse conserver un petit morceau de la robe de mariée en guise de porte-bonheur. Seul vestige de cette tradition, la mariée offre de nos jours à ses invités des dragées enveloppées dans un morceau de dentelle ou de tulle. Et entre nous, vu le nombre d’heure passées à couper, ajuster, piquer, découdre et repiquer, on préfère non ?

Elles ont cousu leur robe de mariée

Jupe et top pour le mariage de @mieux_que_le_shopping
@mieux_que_le_shopping
Robe de mariée rouge cousue par @cecicle_tbt
@cecicle_tbt

Nous avons également fait un focus dans la rubrique « looks » sur les robes réalisées par : Le Bazar de Méline, A Winter Needle, Par Issy, et Joli Carmin. Vous y trouverez tous les détails sur le patron et les tissus qu’elles ont utilisés.

On espère que cet article plein d’amour vous a inspiré. N’hésitez pas à nous laisser un petit mot en commentaire pour nous dire ce que vous en avez pensé, et partager vos traditions, vos projets ou vos envies ! A très vite les Louisettes ♥

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.