Offrez une seconde vie à vos habits dans la garde-robe des petits

offrir une seconde vie à nos vêtements : transformation en habits pour les petits

Quelque part dans un carton ou sous une pile de vêtements au fond de nos placards, gisent quelques trésors du passé. La petite robe à fleurs qui nous renvoie à nos 20 ans lorsque nous étions insouciante, légère et fraîche comme la brise. La blouse de notre grand-mère qui augurait un dimanche en famille autour d’un bon petit plat dont elle avait le secret. Ou encore cette chemise en jean, la toute première que nous avions achetée pour Guillaume, notre amoureux, qui ne l’a jamais mise… 10 ans après, la chemise est toujours là, Guillaume aussi.

Malgré leur look démodé, nous n’arrivons pas à nous en séparer (de nos vêtements, pas de Guillaume !). Et si, au lieu de les donner, ou pire de les jeter, on les recyclait pour la garde-robe de nos enfants ? Pour titiller votre imagination et vous donner envie de vous y mettre, nous partageons avec vous une jolie source d’inspiration et des conseils pour réussir la transformation de votre vêtement.

1) Inspiration : Bao, les habits revisités pour les petits

C’est l’histoire d’une fille qui se demande ce qu’elle va bien pouvoir faire des vêtements qu’elle ne met plus. Comme elle est styliste de formation, elle prend une paire de ciseaux et coupe une robe pour sa fille. Et ainsi naît Bao : une marque de vêtements pour bébés conçus à partir de vêtements délaissées par les grands.

 J’aime l’idée de la transmission entre générations. [..] Certains vêtements ont une histoire et on a envie de la faire passer.

Mélanie Sola, la créatrice de Bao, déniche ses trésors au centre de tri textile le Relais, avec un goût prononcé pour les tissus des années 50-60. Après un passage entre les mains expertes de ses couturières, les vêtements oubliés de nos parents et grands-parents deviennent des tuniques, des cardigans, des barboteuses ou encore des chemises et des pantalons pour les petits garçons.

Tous les petits habits sont soulignés de petits détails rouges vifs (biais ou parementure de l’encolure, petit nœud sur les tuniques et pulls, plastron à froufrous sur la robe, boutons des cardigans) qui sont les marques de fabrique de Bao.

Malgré un beau succès, Mélanie a malheureusement cessé son activité fin 2014, faute d’avoir trouvé un modèle économique suffisamment rentable et pérenne. Il en reste de belles idées à prendre et de belles inspirations à puiser dans les créations de Mélanie.

Voici donc quelques conseils qui nous ont été soufflés par les petites fées de Bao pour une transformation réussie.

2) Le vêtement à transformer

Privilégiez un vêtement de grande taille et/ou à la coupe ample

Choisissez un vêtement ample avec peu de pièces ou empiècements : si vous avez une robe longue en taille 52, c’est le moment de la sortir ! L’idée est d’avoir la matière disponible pour couper les pièces du futur vêtement bébé ou enfant sans vous retrouver avec une poche ou une couture en plein milieu. Ceci dit, vous pouvez tout à fait tirer parti de certains détails qui apporteront un intérêt esthétique au futur vêtement. Les boutons, galons, ou poches (retaillées) peuvent être utilisés comme un clin d’œil au vêtement d’origine.

recycler une chemise en jean - pantalon bebe - bao
Ici, les coutures rabattues de la chemise ont été conservées pour apporter un effet décoratif au pantalon.

Optez pour des matières naturelles

Vérifiez la composition du tissu et évitez les matières synthétiques. L’idéal est d’avoir un vêtement 100% coton. Bio ou pas, le coton n’irritera pas la peau de l’enfant et la laissera respirer. Résistant et facilement lavable, c’est le matériau roi lorsqu’il s’agit de vêtement enfant… Le jean et le lin peuvent aussi être intéressants, s’ils ne sont pas trop raides. Enfin, vous pouvez vous jeter votre dévolu sur de la maille pour réaliser un joli pull ou cardigan bébé.

Pour les couleurs et motifs, une seule règle : osez !

Vous serez surprise du résultat, même avec des motifs qui vous paraissent vieillots et démodés : les blouses de nos grands-mères sont charmantes et hyper tendance une fois transformées en layette. Si la couleur est un peu tristounette ou trop sombre à votre goût, pas d’inquiétude : il suffira d’y ajouter quelques notes de couleur vive pour le rehausser.

transformer une robe en tunique bébé

3) Le modèle

Visez une petite taille

En recoupant un vêtement, vous perdrez forcément pas mal de tissu. Ce qu’il en reste suffira donc tout juste à rhabiller un bébé ou un petit enfant. Il sera certainement compliqué d’aller au-delà d’une taille 3 ans.

Choisissez un modèle aux lignes épurées

Optez pour des modèles aux formes simples peu gourmands en tissu et qui mettront en valeur la matière et ses motifs : robe trapeze, tunique à manches kimono, petit sarouel ou pantalon à taille élastiquée. Vous pouvez même imaginer une petite chemise pour un garçon car les pièces à découper ne sont pas très grandes. Evitez les modèles avec des fronces ou des plis qui utilisent beaucoup de tissu.

Sélectionnez un patron

Maintenant que vous avez votre projet en tête, il vous faut un patron. Si vous êtes déjà un peu aguerrie, vous pouvez le créer vous-même. Sinon, il vous faudra aller chercher du côté des marques de patrons pour bébé : IKATEE, Citronille, les Patronnes, Laboratoire familial, La Droguerie, etc.
Côté livres, Les Intemporels pour bébés sont une excellente source de modèles simples et sobres.

3) La réalisation

Avant de vous lancer dans la transformation de votre vêtement, lavez le soigneusement et repassez-le. Positionnez les différentes pièces du patron sur le vêtement pour vérifier que tout rentre ! Procédez à la découpe des toutes les pièces et au montage du nouveau vêtement.

Faites de jolies finitions et apportez des petits détails qui rehausseront le vêtement. Essayez de trouver la touche supplémentaire qui sera votre « marque de fabrique ». Biais de couleur à l’encolure comme chez bao, patte décorative comme chez Grain de Maïs, passepoil contrastant ou brillant pour apporter une touche chic, vous pouvez tout imaginer.

On recycle tout !

Pourquoi ne pas coudre un petit accessoire assorti avec les chutes ? Un attache-tétine, un bavoir, une petite pochette, des lingettes, ou encore un vêtement de poupée…

4) Plaisir d’offrir

Si vous n’avez pas de bébé à la maison, pourquoi ne pas offrir votre création ? Emballée dans une petite boîte ou une valisette, elle fera un cadeau de naissance original et unique. Vous pouvez même proposer à la future maman de le réaliser à partir de l’un de ses vêtements. Ainsi elle aura le plaisir de transmettre un morceau de son histoire à son bébé.

C’est fini pour aujourd’hui. On espère vous avoir donné envie de fouiller dans le placard de Mamie Paulette pour recycler une de ses blouses à fleurs ✿. A très vite les Louisettes !

// Crédits photos : Bao, Mélanie Sola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.