Interview de Christine, créatrice des patrons Dress Your Body

Christine, la créatrice de Dress Your Body - patrons couture - Louise Magazine

Créé il y a seulement quelques mois, DressYourBody fait partie des jeunes marques de patrons à suivre de près ! Certaines d’entre vous l’ont découverte au salon Créations et Savoir-Faire en novembre dernier, auquel Christine participait pour la première fois. Quant à moi, j’ai fait la connaissance de Christine par hasard, au cours d’une formation en marketing (comme la créatrice des tissus Mars’Elle dont je vous ai déjà parlé ici 😉). Nous étions toutes les deux en pleine création de nos projets respectifs et notre passion commune pour la couture nous a évidemment rapprochées.

Lancer une marque de patrons, c’est un vrai défi, d’autant que Christine fait tout de A à Z. Je suis donc ravie qu’elle ait accepté de nous en dire plus sur elle et sur les coulisses de DressYourBody à travers cette interview.

A quel moment est née ta passion pour la couture ?

Ça remonte à longtemps ! Toute petite, je voulais déjà faire de la couture. Mais personne dans mon entourage n’en faisait, et à l’époque il n’y avait pas de cours de couture pour les enfants. J’ai donc débuté avec des patrons Burda. Dès que j’ai pu, je me suis inscrite aux cours de la Mairie de Paris. J’ai adoré et je me suis mise à coudre de plus en plus.

Quel a été ton parcours avant DressYourBody ?

J’ai travaillé une dizaine d’années dans les systèmes d’information. Mais comme ma passion pour la couture était toujours très présente et que j’étais frustrée de ne pas pouvoir en faire en dehors de mon temps libre, j’ai décidé de faire une reconversion. Pendant 1 an, j’ai suivi une formation de modélisme au Greta de la Mode. C’était une année géniale. J’ai vraiment compris comment on faisait des vêtements, la gestion de l’ampleur, la gradation, toutes ces choses qui permettaient vraiment de faire ce dont je rêvais depuis longtemps !

A l’issue de cette année, j’ai fait des stages chez différentes marques de prêt à porter. Rapidement, je me suis rendue compte que je n’avais pas envie de travailler sur les modèles des autres mais sur mes propres modèles. Et puis c’est compliqué de recommencer à zéro comme simple stagiaire quand tu as déjà bossé 10 ans ! Pour autant je n’étais pas encore prête à me lancer dans un projet comme DressYourBody.

Je suis donc retournée travailler dans le domaine des systèmes d’information. Mais cette fois chez Lectra, une entreprise qui conçoit des logiciels pour l’industrie de la mode. J’étais finalement à la croisée des chemins ! Tous mes clients étaient dans le domaine de la mode, que ce soit des marques de prêt à porter ou de luxe.

Le seul problème, c’est que ce n’était toujours pas moi qui faisais les modèles… Je suis restée 10 ans chez Lectra avant d’oser me lancer et créer ma marque de patrons ! J’ai pris une année sabbatique en 2017 pour tâter le terrain, poser les premières pierres, commencer à construire le site Internet, et surtout valider l’idée. Ça a été très concluant donc j’ai décidé de démissionner pour me consacrer à fond à ce projet.

Quelles sont les différentes étapes pour créer tes patrons ?

Je fais tout moi-même : depuis l’idée jusqu’à la commercialisation du patron.

Je réalise d’abord un croquis du vêtement. Je suis plus modéliste que styliste, je dessine mal 😂… Mais ça me permet de définir le vêtement que j’ai en tête. A partir de mes schémas, je réalise le patronage du vêtement en m’appuyant sur les patrons de base.

Je réalise un prototype en toile sur lequel je fais les différents ajustements. Ensuite, je couds une première version dans un tissu qui correspond au vêtement final pour vérifier le tombé.

Je vérifie également le bien-aller du vêtement dans les différentes tailles. Je réalise donc plusieurs versions et je les valide sur des personnes qui ont des morphologies différentes.

Après ça, je vérifie toutes les informations utiles au montage et à la compréhension du patron. C’est très important pour moi que mes patrons soient clairs et faciles à utiliser, y compris par des personnes qui n’ont pas l’habitude de coudre. Par exemple, je fais en sorte qu’il n’y ait pas de pièces qui se chevauchent. Je trouve ça dommage de perdre du temps à essayer de retrouver les bonnes lignes pour reproduire un patron. La couture doit rester un plaisir  !

Comment organises-tu le lancement d’un nouveau patron ?

Je lance les nouveaux modèles au fur et à mesure. Contrairement à d’autres marques de patrons, je ne fonctionne pas par collection. Je préfère travailler sur un seul modèle à la fois. Comme ça j’ai bien en tête tous les détails et je ne me disperse pas.

L’année dernière, je m’étais fixé de sortir environ 1 modèle par mois ou tous les 2 mois. Mais ça dépend aussi des priorités du moment. Par exemple, en janvier j’ai passé tous les patrons au format PDF parce que ça faisait partie des demandes des clientes, donc je n’ai pas sorti de nouveau modèle.

Quelles sont tes inspirations pour créer tes modèles ?

Ça part souvent d’un détail qui me reste en tête et que j’ai vu quelque part, dans la rue, dans le métro, au cours d’une expo. J’aime beaucoup les expositions de mode ou des grands couturiers. Ça m’inspire énormément : en partant d’un vêtement très élaboré, on peut reproduire un petit détail et le décliner plus simplement.

Je regarde aussi beaucoup les gens. Des fois, c’est un peu gênant…😊. Je détaille la tenue des gens et j’imagine la façon dont le vêtement est construit.

J’ai toujours un carnet dans mon sac mais je ne m’en sers pas systématiquement. Je le sors plutôt pour rassembler mes idées de temps à autres. Les détails qui me restent en tête sont finalement ceux qui m’ont vraiment marqué et que j’ai envie de réaliser !

Tu as participé pour la première fois à Créations et Savoir Faire. Quel bilan fais-tu de cette expérience ?

Le salon a été hyper positif. C’était un moment très agréable, avec une vraie effervescence et une ambiance propre à un salon. Ça m’a permis de rencontrer beaucoup de gens et de présenter pour la première fois mes modèles au public. J’avais mis beaucoup de vêtements en présentation et les retours ont été très positifs. Certains modèles ont été des best-sellers, comme le pantalon Atomic. J’ai même dû faire réimprimer des patrons pendant le salon !

Dress Your Body au salon Création et Savoir Faire - novembre 2018
Le stand Dress Your Body au salon CSF en novembre 2018

Les rencontres avec les influenceuses et les blogueuses ont aussi été très sympa. Avec des impacts importants après le salon puisque des modèles ont été cousus et mis en avant par certaines d’entre elles. Estelle @madeinestel a notamment réalisé plusieurs versions de la chemise My Monster qui ont permis de faire connaître DressYourBody et ce modèle en particulier à sa communauté.

Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur les particularités de ce patron My Monster ?

J’aime bien l’idée de pouvoir réaliser plusieurs variations possibles autour du même patron. My Monster est une chemise qui comporte 3 options de col et 3 options de manches. Mais la vraie originalité de ce patron, c’est que les manches sont compatibles avec les autres modèles de blouses et chemises DressYourBody : Pretty Baby, Walk like me, Love level et Follow me.

Comme je travaille à partir d’un patron de base pour ces différents hauts, l’emmanchure reste la même. Du coup, je me suis dit que c’était sympa de permettre aux gens d’interchanger les manches sur les différents modèles !

Quels sont tes projets et tes objectifs pour la suite ?

J’ai plein de projets pour Dress Your Body :

  • Préparer un beau salon pour la fin de l’année : j’ai déjà mon emplacement pour le CSF de novembre 2019, j’aurai un joli stand en angle !
  • Faire partie de ton top 50 😉.
  • Fédérer une véritable communauté autour de DressYourBody.  J’aimerais proposer plus de contenu autour des patrons comme les tutos techniques, pour pouvoir échanger plus avec les gens et leur permettre d’apprendre des choses.  C’est pour cette raison aussi que je continue à donner des cours de couture avec Frou-frou. C’est toujours un bon moment de partage et de convivialité. Et puis comme on coud des patrons Dress Your Body, ça me permet d’avoir des retours en direct, de savoir à quel moment les gens rencontrent des difficultés et d’améliorer les patrons en ce sens.
  • Distribuer les patrons DressYourBody de façon physique en magasin. D’ailleurs, ils seront bientôt disponibles au BHV avec des modèles d’exposition. Les vêtements réalisés permettent aux gens de toucher et de voir le modèle avec tous ses détails et ses finitions. C’est beaucoup plus parlant que le patron pochette seul ! Je l’ai constaté au CSF. Dans les points de vente physique, je fais donc en sorte de proposer une petite collection de vêtements pour accompagner les patrons papier. Ce sera le cas au BHV, mais aussi dans les 2 points de vente Frou-frou.
  • Continuer à faire évoluer la collection, évidemment ! Les prochains modèles seront des robes et des jupes qui manquent un peu dans la collection actuelle. Ça correspond aussi mon envie du moment.
  • et puis à plus long terme, je voudrais élargir ma gamme de tailles. Pour l’instant, je me suis arrêtée au 44 ou au 46 mais j’aimerais pouvoir aller au-delà. Ce ne sera pas pour tout de suite car pour faire les choses bien, il faut tester et donc ça prend du temps.

// Pour en savoir plus sur Christine et les patrons DressYourBody :
E-boutique : dressyourbody.fr/fr/e-shop
Blog : dressyourbody.fr/fr/blog-couture
Cours de couture : dressyourbody.fr/fr/cours-de-couture-paris
Tutos techniques : dressyourbody.fr/fr/fiches-couture
Facebook : @dressyourbody.couture
Instagram : @dressyourbody.couture

Ma chemise My Monster

En guise de conclusion de cette interview, je ne résiste pas à l’envie de vous montrer ma chemise My Monster. Je crois que c’est l’une des réalisations dont je suis le plus fière. Oui, rien que ça… il faut dire que j’y ai mis pas de l’énergie – et du temps ! Non pas que le modèle soit compliqué, mais parce je voulais absolument le réaliser dans un tissu à carreaux de chez Eglantine et Zoé sur lequel j’avais complètement craqué. Et qui dit carreaux dit….raccords !

Je ne vous dis pas le temps que j’ai passé à calculer, mesurer, tracer, pour être sûre de ne pas me tromper avant de couper le tissu. Mais une fois que c’était fait, toutes les étapes se sont déroulées comme sur des roulettes. Les explications de montage sont très claires et le modèle tombe super bien.

Tout ça pour dire que, non seulement les modèles de DressYourBody sont canons, mais en plus ils sont accessibles à toutes et très bien conçus. Alors foncez !!

// Crédits photos
Photos de une et dans le corps de l’article : ©DressYourBody (sauf mention contraire)

Recevez chaque semaine les dernières actus, nouveautés et inspirations couture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.