fbpx
Histoire ciseaux Fiskars orange - LOUISE magazine

Fiskars : l’histoire d’une paire de ciseaux orange devenue iconique

Par Julie

Vous connaissez probablement les célèbres ciseaux à manche orange de la marque Fiskars. Il s’en est vendu plus d’un milliard dans le monde, il y a donc de fortes chances que vous en ayez une paire chez vous !

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que l’histoire et le design de ces ciseaux sont si emblématiques qu’ils sont entrés dans les collections du MOMA (Musée d’Art Moderne de New York).

Alors comment cet outil qui peut paraître simple et banal est-il devenu une icone du design et une source de fierté nationale en Finlande, le pays dans lequel il a vu le jour il y a 55 ans ?

Suivez-nous, on vous raconte cette histoire incroyable.

Livre histoire de Fiskars

Il y a près de 400 ans dans un village de Finlande…

Si les célèbres ciseaux orange sont nés à la fin des années 1960, la firme qui les a créés a une histoire bien plus ancienne : c’est l’une des plus vielles entreprises du monde !

Sa création date en effet du milieu du XVIIème siècle. A cette époque, la Finlande est sous domination suédoise et la Suède possède d’importantes ressources en minerai de fer. En 1649, Peter Thorwoste, un marchand hollandais installé en Finlande, obtient l’autorisation de la Reine de Suède d’installer des forges et un haut fourneau dans le village de Fiskars (tiens tiens…) pour produire de la fonte et des produits forgés : des clous, des roues, des houes, bref des choses en “ou”. Ce sont les premiers pas de ce qui deviendra plus tard l’entreprise Fiskars.

Un siècle plus tard, en 1783, la famille Björkman reprend le flambeau et recentre la production autour du minerai de cuivre, extrait du mine voisine. Mais au début du XIXè siècle, la mine est épuisée et provoque la fermeture du haut fourneau.

L’ère Julin : innovation et renommée

La sidérurgie et le village sont alors rachetés par un apothicaire, Johan Jacob Julin. En 1832, il fonde la première usine de coutellerie et étend la production de Fiskars : fourchettes et ciseaux viennent s’ajouter aux couteaux.

Et Julin n’a pas dit son dernier mot ! En 1837, il ouvre un atelier de machines à vapeur dans le village. Le premier moteur à vapeur finlandais y voit le jour.

Les nombreuses innovations insufflées par Julin font la renommée de Fiskars, qui devient alors une référence et un synonyme de haute qualité tant pour ses outils agricoles que ménagers.

Tout au long du XIXè siècle, l’entreprise Fiskars continue à se développer et à diversifier sa gamme de produits. Le succès est au rendez-vous et en 1915, Fiskars entre à la bourse d’Helsinki.

Orange is the new black

Pourquoi les ciseaux Fiskars sont-ils orange ?

C’est en 1967 qu’apparaissent les fameux ciseaux aux anneaux orange !

L’histoire raconte qu’au moment où les premiers modèles sont sur le point d’être fabriqués, le designer, Olof Bâckström, souhaite que les ciseaux soient noirs, rouges ou verts.

Mais lorsque le prototype part à la production, l’opérateur décide d’abord de terminer la résine orange qui reste dans sa machine, venant d’une production de presse-agrumes. Les premiers prototypes sont donc injectés en résine orange avant de passer aux couleurs demandées par le designer. Après un vote organisé auprès des employés de Fiskars, c’est finalement la couleur orange qui est retenue !

Depuis, elle a est devenue le signe de reconnaissance des ciseaux Fiskars®. La couleur “Fiskars Orange” est même une marque déposée en Finlande depuis 2003 et aux États-Unis depuis 2007.

La révolution du plastique

Les premiers ciseaux Fiskars

S’il est indéniable que la couleur orange a contribué à la success story et à la renommée mondiale des ciseaux Fiskars, la véritable révolution n’est pas tant dans le choix de la couleur des anneaux que dans leur design et dans le matériau qui les constitue.

En effet, en 1967, la plupart des ciseaux sont en fer, ce qui les rend lourds, peu maniables et inconfortables, en plus d’être chers. Ils sont donc utilisés majoritairement par les tailleurs.

Olof Bäckström a alors l’idée de les réaliser dans un matériau léger et bon marché : du plastique ! Il est le premier à concevoir des manches moulés par un process d’injection de plastique directement sur les lames. Les lourdes lames en fer forgé sont également remplacées par des lames en acier embouti maintenu ensemble par une seule pièce de métal au milieu.

Grâce à ce design innovant, l’ensemble du processus de production des ciseaux est plus simple et donc moins coûteux, pour un confort d’utilisation incomparable ! Beaucoup plus accessibles, les ciseaux gagnent alors les foyers et deviennent des objets du quotidien.

Les premiers ciseaux pour gauchers
Fiskars® soucieux de la grande difficulté faites aux gauchers de ne pouvoir se servir des ciseaux courants, a été la première marque à créer des ciseaux spécifiques pour gauchers.

Les ciseaux universels Fiskars ® possèdent les mêmes qualités que ceux pour droitiers mais la seule différence identifiable est la couleurs de leurs anneaux. Ils sont…rouges !

Des ciseaux qui chantent

Les ciseaux  orange Fiskars ® sont toujours fabriqués exclusivement en Finlande. Alors que la couleur d’origine est restée, au cours du temps, plusieurs modifications ont été apportées au design de 1967. On les doit notamment au designer Olavi Lindén qui a rejoint l’entreprise Fiskars en 1971. L’angle de coupe a été modifié pour améliorer les performances : les lames en acier inoxydable sont aujourd’hui forgées, trempées, puis facettées et affutées à 60 °permettant une parfaite précision de coupe. Un plastique plus durable est utilisé depuis les années 1980.

Evolution des ciseaux Fiskars au cours du temps

L’entreprise a une manière inhabituelle de déterminer la qualité de chaque produit fini : l’équipe de contrôle de la qualité écoute le son que produisent les ciseaux lorsqu’on les ferme. “Les lames doivent chanter” d’après Fiskars…

D’objet du quotidien à icone du design

Ciseaux Fiskars au Red dots design Museum

En Finlande, les ciseaux Fiskars sont si emblématiques que leur 50e anniversaire a été célébré avec une exposition spéciale au Musée du design d’Helsinki en 2017. Des designers, créateurs de modes, et même des artistes culinaires ont réalisé à cette occasion des œuvres utilisant ou s’inspirant des célèbres ciseaux orange.

Et les Finlandais ne sont pas les seuls à apprécier le design élégant et intemporel des ciseaux Fiskars® ! Ces derniers ont été exposés à la Cité du Design de Saint Etienne en 2009 et font désormais partie des collections permanentes du MOMA (Musée d’Art Moderne de New York). En 2020, Fiskars s’est vu décerner cette année le prix de la meilleure équipe de design par le Red Dot Design Museum d’Essen, en Allemagne. Le musée lui consacre à cette occasion une exposition intitulée “Onnellisuus – designed by Fiskars”, Onnellisuus signifiant le bonheur en finnois… What else ?

Partagez l'article sur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter

Ne perdez pas le fil ! Chaque semaine, recevez les dernières actus, nouveautés et inspirations couture