Coudre son maillot de bain #2 : conseils et astuces

coudre un maillot de bain : les patrons - Louise Magazine

Après avoir fait votre choix parmi tous les patrons de maillot de bain, il reste le plus difficile : passer à la réalisation !

Pour vous accompagner et vous conseiller dans cette étape, nous avons fait appel à deux expertes qui savent dompter le lycra et la laminette comme personne. Il s’agit de Charlotte Jaubert et de Clotilde du blog Couture & Clo. Un immense merci à elles d’avoir partagé avec nous leur expérience et leurs précieux conseils.

Oser se lancer : le retour d’expérience de Clotilde

Hier, sur notre compte Instagram, nous avons partagé plusieurs réalisations de couture-addicts qui ont cousu leur maillot de bain. Clotilde est l’une d’elles, et pas des moindres.

Couturière chevronnée et engagée, elle partage sa passion pour la couture sur son blog Couture & Clo. Elle est l’une des premières blogueuses couture à avoir osé aborder le sujet de la lingerie et des maillots de bain. Qui plus est, pour les grandes tailles. Je vous invite d’ailleurs à lire (si ce n’est pas déjà fait) sur son blog la série d’articles consacré à la lingerie ainsi que son article sur le shooting de la collab Chez Machine x Nuantine Lingerie auquel elle a participé.

https://nuantinelingerie.com/
Shooting Chez Machine x Nuantine Lingerie – Crédit photo : Aurélie de Chez Machine

Même si je ne la connais pas personnellement, Clotilde est quelqu’un que j’admire beaucoup et qui fait partie des personnes importantes – j’ai presque envie de dire indispensables – de l’univers de la couture. Je suis donc particulièrement heureuse qu’elle ait accepté de partager avec nous son expérience sur le mag.

D’ailleurs pour vous dire la vérité, c’est Perrine qui a pris l’initiative de la contacter. Personnellement je n’avais pas osé le faire… Comme souvent avec les gens que j’aime particulièrement, je suis toujours intimidée à l’idée de les contacter pour le magazine – ou juste comme ça d’ailleurs, pour échanger. Bref, merci Perrine, et merci Clotilde ! Allez, trêve de blabla, je vous laisse avec ses précieux conseils.

Depuis quelque temps, tu couds toi-même tes maillots de bain. Pourquoi tu as eu envie de tenter cette expérience ?

Très honnêtement c’est un calvaire d’aller acheter un maillot quand on est ronde. Rentrer dans le magasin, jeter un coup d’œil pour voir si des modèles me plaisent, s’arrêter sur un maillot mais découvrir qu’il y manque sa taille c’est hyper frustrant, et c’est arrivé un bon nombre de fois.

Deuxièmement, quand on trouve sa taille, et bien il faut essayer, se contorsionner dans une cabine trop petite. Et bien souvent, même si certaines vendeuses sont adorables et proposent de donner leur avis, je suis très pudique et n’ose pas demander si ça me va. Sans compter que la lumière dans les cabines d’essayage est rarement flatteuse, cela fait ressortir toute la cellulite et tout le reste, instant glamour bonjour…

Du coup, l’option je couds mon maillot s’est avérée tellement pour moi quoi ! Je peux essayer tranquille à la maison, m’entraîner à faire des défilés comme sur la plage, sans être gênée par personne, et ça c’est le pied !

https://coutureandclo.wordpress.com/
Premier maillot de bain handmade pour Clotilde

Sincèrement, je conseille à celles qui n’ont jamais tenté cette expérience de le faire : l’offre de patrons de couture n’est pas encore à son apogée, mais est bien plus importante qu’il y a 3-4 ans, et l’on trouve également bien plus facilement le matériel adéquat.

Je me sens mille fois plus belle depuis que je me couds mes maillots de bain. Et ça, ça n’a pas de prix.

De plus, coudre son maillot, c’est ouvrir le champ des possibles ! Je m’autorise bien plus de « style » depuis que je couds mes maillots de bain : décolleté, dos nu, deux pièces… je varie les plaisirs. Alors que je me réservais seulement au maillot une pièce classique quand je l’achetais au prêt à porter.

On peut vraiment se faire plaisir sur les matières premières, puisqu’en général, il n’est demandé qu’un petit métrage, sans compter que je me sens mille fois plus belle depuis que je me couds mes maillots de bain. Et ça, ça n’a pas de prix !

https://coutureandclo.wordpress.com/
Maillot Nuélie Chez Machine x Nuantine – Crédit photo : Aurélie de Chez Machine

Quelles difficultés techniques as-tu rencontrées ? Et quels sont tes conseils pour quelqu’un qui veut de lancer ?

J’ai eu la chance merveilleuse d’être épaulée par Charlotte Jaubert et Artesane pour mes premiers maillots de bain. Et je peux te dire qu’entourée de professionnelles, j’ai démarré avec les meilleurs conseils du monde.

Déjà couper du lycra, c’est peut-être bateau de dire ça mais du lycra c’est du lycra, et donc ça n’est pas à couper comme du coton quoi ! Cela demande du savoir faire : on oublie les épingles et le ciseau de coupe que l’on troque contre des poids, un tapis de découpe et un cutter rotatif !

La pose de la laminette est aussi un passage qui peut faire peur : gérer la tension de l’élasticité et en même temps le couteau de la surjeteuse, ça demande beaucoup de concentration !! Je ne vous garantis pas que vous y arriverez les doigts dans le nez la première fois, mais il faut bien essayer pour arriver à maîtriser la laminette comme personne 😀

Autre chose depuis que je couds mes maillots de bain : j’ai investi dans des cônes de fil mousse : leur aspect duveteux est idéal contre la peau, et il aide l’élastique à rester en tension et à reprendre sa forme initiale sans faire péter les coutures !

Autrement dit, faire son maillot de bain c’est une super idée, mais il faut vraiment s’équiper du matériel qui me parait indispensable, et ne pas négliger les aspects techniques.

Coudre son maillot de bain : les conseils de Charlotte Jaubert

Charlotte Jaubert

Pour celles qui ne la connaîtraient pas encore, Charlotte Jaubert est une jeune styliste et créatrice de lingerie. Elle partage son savoir-faire sur la plateforme Artesane où elle donne des cours sur la lingerie et les maillots de bain, dont :

  • Les Essentiels couture : Coudre un maillot de bain
  • Je couds mon maillot de bain 1 pièce
  • Je couds mon maillot de bain 2 pièces réversible

Elle est également l’auteure de 2 livres publiés chez Mango Editions :

En préparant cet article, j’ai donc évidemment pensé à Charlotte. Avec mon grand sens de l’organisation et de l’anticipation, je l’ai contactée il y a quelques jours (au dernier moment donc…) pour lui demander quelques conseils. Malgré un emploi du temps hyper chargé, elle a gentiment accepté de répondre à nos questions sur les spécificités de la couture d’un maillot de bain. Merci Charlotte !!

Quels sont tes conseils sur le matériel et les techniques de couture à utiliser pour un maillot de bain ? Peut-on réaliser un maillot avec une machine à coudre ou faut-il avoir une surjeteuse ?

Pour la couture maillot de bain, je conseille d’utiliser une aiguille stretch ( à bout rond pour ne pas abîmer les mailles du tissu maillot de bain ). En fonction de l’épaisseur de votre tissu, choisissez une taille d’aiguille entre 70 et 90.

Vous pouvez réaliser votre maillot de bain à la fois à la machine familiale et à la fois à la surjeteuse, les deux sont possibles !

Avec la surjeteuse, vous aurez un rendu plus fini et des couture plus solides. Je vous conseille de travailler en 4 fils : 2 fils polyester classiques pour les aiguilles et 2 fils mousse au niveau des boucleurs. N’oubliez pas d’utiliser le couteau de votre surjeteuse pour enlever toutes les impuretés au niveau des coutures.

A la machine à coudre, utilisez un point stretch.

Tes conseils matières : commet bien choisir le tissu pour un maillot de bain ? A quels éléments faut-il faire attention ? Quels sont les sites ou merceries que tu recommandes pour trouver de jolis tissus maillot de bain ?

Un tissu maillot de bain c’est du polyamide et/ou du polyester avec de l’élasthanne.

Le mieux est que votre tissu soit bi-extensible, c’est à dire qu’il peut s’étirer dans tous les sens ce qui vous donne un confort extrême .

Mes bonnes adresses : Chez Mercerine, Diffus Laine Tissu pour le tissu maillot de bain, la doublure mousse et la laminette. Pretty Mercerie propose aussi une jolie sélection de tissus maillots de bain.

Quel type de modèle conseilles-tu pour se lancer sur un premier maillot de bain ?

Il faut déjà appréhender la matière ! Quand on n’a pas l’habitude, on peut être déstabilisé car le tissu bouge énormément et s’étire.
Je conseille de commencer plutôt par des maillots une pièce ou des petites culottes.

A suivre : tout savoir sur le lycra + une sélection de tissus maillot de bain

Conseils couture lycra - Artesane
Crédit photo : © Artesane

Pour finir cette série d’articles consacrés à la couture des maillots de bain, je vous propose de faire un focus sur le lycra et une sélection shopping de tissus pour maillot de bain. Pour tout vous dire, je pensais au départ l’intégrer à cet article mais j’ai manqué de temps cette semaine pour cause de « pestacle », kermesse, olympiades et autres réjouissances de fin d’année. Il faudra donc patienter jusqu’à la semaine prochaine !

Sur ce, je vous laisse, j’ai un gâteau au chocolat à décorer avec des smarties et une cane à pêche à fabriquer pour le stand de pêche aux canards…

Encore merci à Charlotte et Clotilde !

1 Commentaire

  • Quelle bonne idée! Merci pour toutes ces infos. Pour l’instant je n’ai pas encore prévu de me coudre un maillot par contre j’ai acheté du tissu pour confectionner le prochain justaucorps de gymnastique de ma fille et comme il sera fait en lycra, ces conseils tombent à point!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.